NAISSANCE

NAISSANCE

 

Au creux des matins neigeux de nos rêves 
Et à la moelle figée de nos âmes 
Se dressent des flancs solitaires

J’aimerais enfanter un souffle 
Mais à maintes reprises et à gorge déployée 
J’ai entendu l’écho saisi de nos ivresses

Hiver hiver tu tardes sur mon sentier 
 

À l’aube du rire et de l’espoir 
J’ai aperçu ton visage 
Une fois tes yeux avaient l’aspect d’étincelles 
Et tracer leur douceur serait mon réconfort

mais l’encre 
mais le sang me manquent

Regard regard tu t’effrites au printemps

 

                                                                               
                r   a   i   s     j   e                                      
            v                                                                  
        e                                       m                              
    D                                               e                          
                                                                               
                                                                               
                                                          r                    
                                                            e                  
                                                            n                  
                                                            d                  
                                                            r                  
                                                          e                    
                                                                               
                                                                               
                                                    c                          
                                                                               
                                                a                              
                                                                               
                                            p                                  
                                                                               
                                        t                                      
                                        i                                      
                                        f                                      
                                                                               
                                                                               
                                        u                                      
                                    a       x                                  
                            s                       s                          
                                a               n                              
                                    i   s   o                                

L’univers me répondra

je le sais
je le sens

Les pierres crieront s’il le faut

J’entends déjà les grandes eaux

de la montagne
du rocher

 

L                                                                              
      e                                                                        
            s                                                                  
                                                                               
                                                                               
                  e     a                                                      
                              u                                                
                                    x                                          
                                                                               
                                          s                                    
                                              o                                
                                                  n                            
                                                      t                        
                                                                               
                                                                               
                                                        c                      
                                                          r                    
                                                            e                  
                                                            v                  
                                                            é                  
                                                            e                  
                                                            s  

Je suis né!

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s